Situé dans la région des Highlands, au nord de l’Écosse, le Loch Ness alimente de nombreuses rumeurs et légendes depuis plusieurs siècles. La plus connue se nomme « Nessie » qui prend la forme d’un imposant monstre marin peu affable. Lumière sur l’histoire de ce lac ainsi que sur ce que dissimulent (ou pas) ses bas-fonds !

Avec une longueur de 39 kilomètres, le Loch Ness est le deuxième plus grand lac de l’Écosse. Selon une légende dépeinte dans le livre de William Mac Kay Urquhart and Glenmoriston : Olden times in a highland parish, paru en 1914, il aurait autrefois eu l’apparence d’une vallée. On peut notamment y lire qu’un puits béni par un druide se trouvait au sein de la vallée verdoyante et que l’eau y gisant soignait tous les maux. Le puits était protégé par une pierre sacrée qui devait être retirée afin d’accéder à la panacée, avant de la remettre aussitôt en place, sans quoi le druide prévoyait qu’une grande désolation envahirait la terre. Bien que les paroles du sage homme régnèrent longtemps dans la combe, la tragédie finit par survenir.

Une jeune mère se rendit au puits, laissant son bambin près du feu. Une fois la pierre retirée, un cri de détresse l’avertissant d’un danger imminent pour son enfant lui fit courir à la rescousse de ce dernier. Ce faisant, la pierre n’ayant pas été replacée, les eaux s’élevèrent dans la vallée. Le peuple fut ainsi forcé de s’enfuir vers les montagnes où ils emplirent l’air de leurs lamentations. La légende dit que « les rochers se renvoyèrent le cri désespéré : ‘’ Tha loch ‘nis ann, tha loch ‘nis ann !’’ (Il y a un lac maintenant, il y a un lac maintenant). » Ainsi, le lac trouva le nom qu’il porte encore à ce jour.

Rumeurs et supercheries

Voyages-Traditours-Ecosse-Loch-Ness-Nessie

Bien que la légende sur la naissance du lac soit considérée comme telle, le mythe qui entoure Nessie n’est quant à lui toujours pas approuvé de tous. Plusieurs chérissent l’idée qu’un monstre marin se trouve au fond d’un lac écossais, et ce, même près d’un siècle de recherches plus tard. Qui plus est, la rumeur d’une créature errant les eaux du Loch Ness n’est pas nouvelle. Celle-ci remonterait au 6e siècle, plus précisément en 565, avec le récit hagiographique Vita Columbae qui raconte un miracle de Saint Colomba. Ce moine irlandais aurait sauvé l’un de ses disciples qui nageait dans le lac de « Nessie ». Il est raconté dans l’ouvrage qu’un énorme monstre aurait alors surgi, rugissant la gueule ouverte, prêt à dévorer l’homme. Cependant, Saint Colomba aurait rapidement fait un signe de croix, invoqué la puissance de Dieu et crié au monstre de ne pas toucher le nageur. La créature aurait alors obéi et aurait rejoint les profondeurs du lac.

En 1933, l’histoire tout comme la bête remontent à la surface. Les témoignages de personnes disant avoir aperçu le monstre ont incité nombre de gens à se rendre sur place dans l’espoir de le voir à leur tour. En novembre de la même année, un premier cliché de la créature apparaît. L’image est assez floue et on ne peut réellement distinguer ce que l’on y voit. Certains affirment qu’il s’agit plutôt d’un chien nageant avec un bâton. Quelques mois plus tard apparaît un second cliché, celui de Robert Kenneth Wilson. Cette photographie est beaucoup plus détaillée et la presse s’en empare. Ainsi, le Daily Mail publia le 21 avril 1934 à la une de son journal, la photo supposée de « Nessie ». Bien qu’il ait été confirmé en 1994, soit 60 ans plus tard, que le cliché était une supercherie, celui-ci a attiré un grand nombre de curieux sur les lieux. Si bien que fût créé, en 1961, le Bureau d’enquêtes sur les phénomènes du Loch Ness, permettant ainsi d’approfondir les recherches et de recueillir les témoignages.

Nessie : dinosaure ou éléphant ?

Voyages-Traditours-Ecosse-Loch-Ness-Nessie

Parmi les intéressés, de nombreux chercheurs et scientifiques ont décidé de scruter les profondeurs du lac à la recherche de la créature. Les techniques variaient énormément d’une équipe à l’autre : sonars, caméras sous-marines, analyse des eaux, etc. Ce qu’elles ont révélé ? Pas de monstre, mais aucune certitude qu’il n’y a rien non plus ! Les études ont également démontré qu’il y a certaines cavernes et grottes profondes où pourrait se cacher la créature.

D’ailleurs, à quoi ressemble cette fameuse bête ? Selon les témoignages rassemblés, il pourrait s’agir d’un serpent des mers ou encore d’un mammifère marin avec quatre nageoires. Plus concrètement, les chercheurs planchent sur l’idée qu’il s’agisse d’une anguille géante, d’un énorme esturgeon baltique ou encore d’un requin du Groenland. Tous ont comme point commun d’être des animaux imposants que l’on pourrait méprendre avec un monstre, vu de loin et sans expertise. Cependant, deux théories plus farfelues sortent du lot : celle du dinosaure éteint ou encore de l’éléphant de cirque. La première idée veut que Nessie soit un plésiosaure, soit un énorme lézard aquatique ayant vécu à l’Ère des Reptiles, il y a des millions d’années. Ce lézard possède quatre nageoires en plus d’être une très grande créature aquatique. Bien que la description concorde avec l’image qui est faite de Nessie, les probabilités qu’il existe encore un membre de cette espèce sont quasi nulles.

La seconde idée vient de Bertram Mills, un propriétaire de cirque. Celui-ci possédait des éléphants qu’il faisait baigner à l’occasion dans des lacs. Il s’est aperçu qu’une fois immergé, l’éléphant ressemblait énormément à l’idée que se faisaient les gens de Nessie, soit un long cou hors de l’eau et deux bosses dépassant légèrement à la surface. Avec sa trompe, le sommet de son crâne et son dos, l’éléphant complète l’illusion. Ainsi, Bertram Mills décide d’offrir 20 000 livres à celui qui réussira à capturer « Nessie ». La proposition alléchante amène de nombreuses personnes à se rendre dans les Highlands, endroit où logeait temporairement le cirque de Mills. Un grand coup de publicité qui lui a valu la visite de nombreux touristes !

L’illusion expliquée

Voyages-Traditours-Ecosse-Loch-Ness-Nessie

Les scientifiques à la recherche de « Nessie » ont également creusé une autre théorie, soit celle qu’il n’y ait, en fait, pas de monstre. Nessie ne serait qu’un cryptide, soit un animal dont l’existence est supposée, mais dont il n’en existe aucune preuve comme le kraken ou le yéti. Bien que cela semblait être la réponse simple, il restait tout de même à expliquer la pléthore de témoignages.

Ronald Binns expose quelques théories dans son livre The Loch Ness Mystery Solved où il parle notamment d’une couche thermique d’inversion. Celle-ci est une zone de transition thermique qui peut mener à des mirages, notamment à celle des troncs d’arbre. Également appelé thermocline, ce phénomène aurait pour effet de produire des vagues sans vent qui feraient dériver à contre-courant troncs d’arbre ou autres ce qui donne l’impression d’une créature qui remonte le courant. L’auteur du livre mentionne aussi que certains phoques ou loutres, arrivant de la mer par les écluses, ont pu être confondus avec le cryptide. L’auteur d’un autre ouvrage sur Nessie, Paul Harrison, consolide cette théorie en abordant le phénomène optique de réfraction atmosphérique qui pourrait agrandir les silhouettes de ces animaux.

Malgré toutes ces explications, Nessie demeure bien ancrée dans l’imagination des gens. Cela s’explique, entre autres, par sa grande présence dans la culture populaire. La littérature, le cinéma, les jeux vidéo et bien d’autres ont couvert la thématique de ce monstre marin écossais au fil des ans. Ainsi, si l’on se fie à l’émission Les Simpson, il suffirait de vider le lac afin d’en avoir le cœur net…

D’ici là, vous pouvez toujours vous rendre dans la région montagneuse des Highlands afin d’admirer la vue sur le lac et observer les lieux qui ont inspiré tant de légendes. Et qui sait, peut-être que lors de votre circuit de groupe avec Traditours, vous aurez l’occasion de voir la tête de Nessie ?

Europe, Histoire et culture

L'appel de l'aventure dans l'Ouest américain
Des croisières pour qui ?
Maïka Yargeau

Écrit par Maïka Yargeau

Journaliste dans l’âme et de formation, je suis passionnée par les gens et la culture sous toutes ses formes. Curieuse de nature, lorsque je voyage (le plus souvent en Europe), j'adore m’attarder à l’histoire des lieux et à leurs détails. À travers récits et quelques explications historiques, je vous guiderai aux quatre coins du globe.

Vous pourriez aimer...

Plat à partager-Espagne-Paella
4Min
Récit de voyage /  Cuisine du monde /  Histoire et culture
Patrice Gendron 13 juillet 2020

3 repas à partager autour du monde

Trois fois par jour pendant 14, 18 ou 21 jours… Ça fait beaucoup de repas au restaurant ! Manger en voyage fait partie des petits plaisirs de la..

Voyage-boissons-nationales
6Min
Découverte /  Cuisine du monde
Yolande Bernard 24 août 2020

8 boissons nationales à déguster en bonne compagnie

C’est bien connu, prendre un petit verre c’est agréable. Encore plus lorsqu’on est en bonne compagnie ! Qu’on les surnomme alcool, eau-de-vie ou..

The-chine-japon-angleterre-inde-maroc
5Min
Cuisine du monde /  Histoire et culture
L'équipe Traditours 8 février 2021

Le thé, un breuvage d'exception

Saviez-vous que non seulement le thé est la deuxième boisson la plus consommée à travers la planète après l’eau, mais qu’il représente également..