Jean-François Larose est conseiller en voyages et conférencier chez Voyages Traditours depuis plusieurs années. IlJean-Francois Larose a aussi le plaisir d’accompagner nos voyageurs dans le cadre de nos circuits. Après avoir suivi nos groupes au Royaume-Uni, au Pérou, en Europe centrale et au Vietnam & Cambodge, Jean-François s’est vu offrir l’opportunité d’accompagner un groupe de voyageurs en Inde du Nord, une occasion qu’il a saisie avec grand bonheur. Ayant eu un véritable coup de cœur pour cette destination, il nous parle aujourd’hui de son expérience et répond aux questions que plusieurs voyageurs lui posent en conférence ou à l’agence au sujet de ce circuit.

Jean-François, tu as accompagné un groupe Traditours en Inde du Nord : comment as-tu vécu cette expérience ? 

« Pour moi, c’était un rêve que j’ai réalisé. C’est un pays où je voulais voyager un jour et j’ai été content qu’on m’offre cette opportunité comme accompagnateur. J’étais fébrile à l’idée de partir, car j’avais hâte de vivre cette expérience-là. Ce circuit fait partie de mes plus beaux voyages à vie. Après mon retour, j’ai été sur un nuage pendant une semaine — je souffrais aussi du décalage horaire, mais ça c’est une autre chose ! J’ai beaucoup aimé mon expérience et j’ai le goût d’y retourner. En fait, j’ai envie de faire les autres versions de voyage qu’on offre, dont l’Inde du Sud et le Ladakh, parce que j’ai vraiment envie de découvrir davantage ce pays. »

 

As-tu eu un choc en mettant les pieds en Inde ? 

« Non, pas au début, mais j’en ai eu un à Varanasi, à la fin du circuit, et je pense que je n’ai pas été le seul. C’est un lieu saint, où énormément d’Indiens convergent, à n’importe quel moment de l’année, pour faire des pèlerinages. Ils arrivent de tous les milieux et la densité de gens est très importante  — c’est ça qui est un peu saisissant. Les gens sont sur le bord du Gange et considèrent la rivière comme un endroit sacré, ils font des crémations, font des prières, puis ils se baignent, ils boivent de l’eau, tout ça dans le même décor… C’est vraiment surprenant ! Là j’avais vraiment l’impression d'être loin de chez moi, un sentiment partagé par tout le groupe. Le retour à l’hôtel a fait du bien par la suite, surtout au niveau du bruit, toujours présent. Ce fut toute une expérience, mais je n’aurais pas voulu rater cette étape du voyage, personne ne l’aurait manqué, c’est vraiment un incontournable. »

Photo de groupe en Inde


Quels ont été tes coups de cœur ?

« Personnellement, c’est le Taj Mahal, qui est encore plus beau et plus majestueux qu’on imagine. En plus, avec l’histoire qui nous est racontée par le guide francophone, on est impressionné que ça ait pris tout ce temps, cet argent et ces efforts pour en arriver là. C’est pour moi un lieu extraordinaire. J'ai aussi été très touché lors de la découverte de Palitana, un haut lieu de pèlerinage jaïniste, avec ses 863 temples… On y trouvait peu de touristes et on se sentait vraiment en dehors des sentiers battus. Et que dire du séjour dans le désert du Thar! On y a fait une excursion en 4 x 4, puis un tour de dromadaire dans le désert au coucher du soleil, avec ensuite un souper, spectacle ainsi qu’une nuitée sous une tente dans un campement – c’est une autre expérience hors du commun qui a été très appréciée des voyageurs. Mais l’activité qui m’a le plus étonné et que j’ai beaucoup aimé, c’est le repas chez une famille indienne — un des moments les plus touchants du voyage. Les gens qui nous ont reçus là-bas nous ont fait un repas, ont pris le temps de nous accueillir et surtout de nous expliquer certaines recettes, leur histoire et leur mode de vie. C’étaient des gens aisés, qui ont décidé d’adopter sept jeunes filles, une chose très rare là-bas. Ils ont aussi décidé d’exposer leur famille, dont leurs filles, à des étrangers comme nous pour leur ouvrir l’esprit, pour leur permettre de vivre des échanges culturels enrichissants. Ces gens ont été très généreux et ça nous a permis de vivre une expérience au cœur des traditions indiennes. En plus, la nourriture était excellente. Dans l’ensemble, tout le voyage est extraordinaire. Le fait qu’on en parle en ce moment, ça me remémore de belles sensations, de beaux souvenirs. »

Varanasi en Inde


Que dis-tu aux voyageurs qui te demandent conseil ou qui viennent voir la conférence sur l’Inde du Nord et qui hésitent à choisir cette destination ?

« J’ai l’impression que beaucoup de voyageurs ont l’Inde en tête, mais qu’ils se disent « Ah ! Je vais le faire plus tard » ou « J'aimerais aller en Inde un jour, mais pas tout de suite ». Ce qui bloque parfois les gens, c’est l’image qu’ils ont de l’Inde, qui n’est pas toujours la réalité. Il y a un peu de vérité là-dedans, c’est certain : la pauvreté, le dépaysement, il y a beaucoup de monde… Mais c’est important d’informer les voyageurs sur tout ce que Traditours a mis en place afin de faire en sorte que tout se passe bien, pour s’assurer que les gens mangent bien, qu’ils n’aient pas de problèmes de santé, qu’ils n’aient pas à s’inquiéter pour la partie qualité, l’hôtel, l’organisation, etc. Il faut quand même être clair sur le fait qu’ils vont vivre des moments uniques et que c’est possible qu’ils aient parfois des chocs, de la surprise, etc., mais en toute honnêteté, Traditours a tellement bien pensé le circuit que ça évite beaucoup de stress aux gens. Notre circuit en Inde du Nord est clairement une expérience de voyage extraordinaire ! »


À quoi les voyageurs doivent-ils s’attendre ?

« Ils doivent se préparer mentalement à l’expérience qu’ils vont vivre. Ils vont voir, sentir, toucher, goûter des choses très différentes de ce dont ils ont l’habitude. Le fait d’avoir été dans un restaurant indien, d’avoir côtoyé des Indiens ou vu un reportage sur l’Inde, ça ne prépare pas nécessairement à un voyage dans ce pays. Je pense qu’il faut lire, s’intéresser à la culture et à l’histoire indienne, et un peu aux religions, pour pouvoir dire « j’ai le goût d'y aller, parce que j’ai envie de vivre cette expérience ». Malgré tout, grâce à la façon dont il est monté, ce n’est pas un voyage difficile. Il est soutenu, il fait chaud, il fait froid, on bouge beaucoup, oui, mais physiquement, ce n’est pas plus exigeant qu'une autre destination. »

Enfants indiens souriants


Quelles sont les questions qui te sont le plus souvent posées ?

  • Est-ce qu’on va manger trop épicé ? « Les gens ont peur, car l’Inde a sa réputation ! C’est effectivement très épicé : juste assez pour certains, trop pour d’autres. Il faut quand même se dire que c’est dosé en fonction du tourisme. Ils ne nous servent pas la nourriture comme eux la mangent, sinon, personne ne serait capable de la manger, sauf si tu es Indien ! Au-delà des épices, la nourriture est savoureuse et assez diversifiée, ce n’est pas juste du riz et du poulet tandoori, ce sont souvent des plats à partager ou des buffets, donc les voyageurs ont beaucoup de choix. »

  • Est-ce que c’est propre ? « Bien sûr, on n’a pas de contrôle sur la propreté des villes ou des lieux visités, et ça fait partie de l’expérience ! Par contre, la propreté est impeccable dans les hôtels où on séjourne, dans les restaurants que nous avons sélectionnés et dans l’autobus.  »

  • Est-ce que c’est sécuritaire ? « Oui, tout en restant prudent comme dans n’importe quel voyage. Les Indiens sont très respectueux des touristes en général. Ça reste une destination où, si tu fais preuve d’une prudence normale, tu n’auras pas de problème. Le fait de le faire en groupe aide aussi. »

  • Quelle est la meilleure période pour y aller ? Va-t-il faire beau ? Chaud ? Est-ce que la date choisie est appropriée ? « Voyages Traditours a choisi les périodes idéales pour y aller, soit en octobre-novembre et de février à avril. C’est une période limitée, mais c’est la meilleure pour vous faire découvrir cette destination. »

Qu’aimerais-tu dire aux voyageurs qui rêvent de visiter l’Inde ?


« Les gens qui hésitent à aller en Inde pensent que c’est un rêve qu’ils ne pourront pas réaliser. Ils ont un intérêt mais craignent l’inconnu. L’Inde est gigantesque, mythique et ancienne. On a tous vu des images qui nous ont donné une vision d’une partie de l’Inde, mais on trouve de tout en Inde. Oui, la pauvreté et la surpopulation sont bien réels, mais il y a aussi des lieux majestueux, des hôtels de qualité, d’excellents restaurants et de merveilleux guides qui parlent français — nous les avons trouvés et inclus dans notre circuit. On ne peut rester indifférent à la joie de vivre des Indiens, leur sourire, leur accueil chaleureux… On peut dire sans se tromper qu’ils vont vivre une expérience exceptionnelle en Inde. J’invite les gens à y réfléchir et à ne pas hésiter si leur cœur leur dit de le faire. » 

Visitez notre site Web pour consulter les programmes de nos circuits exclusifs en Inde ou contactez Jean-François Larose par courriel ou au 1-888-907-7712 poste 221 pour discuter avec lui de cette fabuleuse destination.

Découverte, Récit de voyage, Asie, Circuits

Les plus beaux points de vue au Chili et en Bolivie
Mille et une raisons de voir l'Afrique
L'équipe Traditours

Écrit par L'équipe Traditours

L'équipe Traditours est composée de passionnés des voyages qui ont à coeur de vous faire vivre des expériences au cœur des traditions, rencontrer des peuples fascinants, savourer les cultures et vous créer de fabuleux souvenirs.

Vous pourriez aimer...

Amitie-en-voyage
5Min
Récit de voyage
Manon Pelletier W. 29 septembre 2020

Des rencontres qui se transforment en amitié

Au-delà des monuments et des paysages, il y a les gens et les rencontres inoubliables qui font partie intégrante du voyage. Est-ce que ces..

Traditours-Ouest-canadien-Banff
6Min
Découverte /  Amérique /  À propos d'une destination
Patrice Gendron 14 décembre 2020

La beauté des grands parcs de l’Ouest canadien

Dans l’imaginaire mondial, les grands espaces de l’Ouest canadien sont synonymes de liberté et de beauté. Entre les Rocheuses, les glaciers et les..

Voyages-Traditours-circuits-Portugal-vallee-Douro
4Min
Découverte /  Europe /  À propos d'une destination
Maïka Yargeau 5 avril 2021

Excursion vinicole dans la vallée du Douro

C’est avec bonheur pour les papilles gustatives que j’ai découvert la vallée enchanteresse du Douro, au Portugal. Sous un soleil qui réchauffe le..